Panneaux et tableaux réglementaires - Bequet

Panneaux et tableaux réglementaires

La traçabilité et l’origine des viandes exposées à la vente doivent être indiquées, par un affichage général aisément lisible et visible par le consommateur (traçabilité, âge à l'abattage, pays d'origine)



RÉGLEMENTATIONS BOUCHERIE - CHARCUTERIE - TRAITEUR

TRAÇABILITÉ DE LA VIANDE BOVINE :

CLASSEMENT PAR ETOILES ***

Texte officiel de la réglementation en vigueur

Mise à jour du texte officiel de la tracabilité des viandes : Ovines, porcines, caprines et volailes

L'étiquetage de la viande vendue en rayon des supermarchés est simplifié et les morceaux sont classés de une à trois étoiles selon leur qualité, indique un arrêté du ministère de l'Économie publié au Journal Officiel.

Arrêté du 10 juillet 2014 modifiant l'arrêté du 18 mars 1993 relatif à la publicité des prix des viandes de boucherie et de charcuterie


Pour une information au consommateur "plus simple et plus compréhensible", les grandes et moyennes surfaces pourront à partir de décembre prochain utiliser des termes génériques comme "steak" ou "rôti" sur les morceaux vendus en libre-service et n'auront plus besoin de détailler le nom précis du muscle (tende de tranche, jumeau...), "peu connu" des clients, précise l'arrêté. Par ailleurs, cette dénomination s'accompagnera d'un classement par étoile selon la qualité, un peu comme pour les hôtels, trois étoiles correspondant à la qualité maximale et une étoile "pour le potentiel de qualité le moins élevé".

Ainsi un steak ou un rôti issu d'un rond de tranche affranchi, une entame de tendre de tranche seront classés trois étoiles; tandis qu'un steak ou un rôti découpés dans un talon du tendre de tranche, un rond de gîte-noix affranchi bénéficiera seulement d'une étoile.

Cette nouvelle "syntaxe" concernera les viandes de boeuf, veau et ovins et une recommandation du mode de cuisson sera également mise en avant, précise l'interprofession du bétail et des viandes (Interbev) dans un communiqué.

Accord interprofessionnel du 18 février 1997, complété par le Règlement n°1760/2000 du Parlement européen et du conseil du 17 juillet 2000.
En vigueur depuis le 1er janvier 2002.
Il rend obligatoire l’affichage des informations suivantes :
L’Origine : le lieu de naissance, d’élevage et d’abattage.
La catégorie : Veau, Jeune bovin, Taureau, Bœuf, Génisse, Vache (- de 5 ans ou + 5 de ans).
Le type racial : Laitier, à viande et mixte (lait-viande).

VEAU OU JEUNE BOVIN ?

Règlement CE N°700/2007 du conseil du 11 juin 2007.
Le règlement a adopté la dénomination Veau pour toute commercialisation en France de viande issue de jeunes bovins de moins de 8 mois au plus.

Texte officiel de la réglementation en vigueur

  • En France, la dénomination Veau est interdite pour les viandes issues de jeunes bovins de plus de 8 mois, sauf pour les productions sous cahiers des charges IGP.
  • La dénomination Veau est adoptée uniquement pour les viandes issues d’animaux d’âge à l’abattage inférieur ou égal à 8 mois. Cette dénomination doit être obligatoirement accompagnée de la mention : Age à l’abattage : huit mois au plus.
  • La dénomination Jeune bovin est utilisée pour les viandes issues d’animaux d’âge à l’abattage supérieur à 8 mois mais inférieur à 12 mois. Cette dénomination doit être obligatoirement accompagnée de la mention : Age à l’abattage : entre huit et douze mois.
   

produits par page



inscription à la newsletter

Recevez notre actualité par mail

Réglementation

Consultez nos listes d'appellations